OUTILS, TENDANCES

La production audiovisuelle – Le lexique ultime !

mars 2023

Comme dans beaucoup de secteur, la production audiovisuelle a son propre vocabulaire, parfois complexe à appréhender ! Pour vous aider à vous y retrouver, nous avons édité un récapitulatif !

L’idée n’est pas de tout vous expliquer, mais plutôt de nous concentrer sur les mots techniques qui vous font parfois croire que l’on parle chinois !

Cette liste est évidemment non exhaustive, mais elle présente les mots les plus utilisés, de la conception à la post-production. C’est parti pour un petit tour d’horizon ! 👀

La conception de la production audiovisuelle

Brief

Le brief est le document nécessaire au lancement de tout projet vidéo, notamment pour la vidéo d’entreprise. C’est une étape indispensable, que vous lanciez votre projet en interne ou avec une agence de production vidéo.

C’est généralement un document qui va définir le contexte du projet, les objectifs de la vidéo, et les contraintes financières et techniques associées au projet.

Moodboard

Cette planche visuelle présente une sélection d’images, de couleurs et de textures pour représenter l’univers, l’ambiance, l’esthétique et la tonalité d’un projet de production audiovisuelle. 🎨

Note d’intention

Ce texte court est là pour décrire les objectifs et les motivations créatives derrière un projet de production pour convaincre un client. Ce document doit être synthétique et en même temps rigoureux afin de rendre l’analyse réalisée pertinente.

Storytelling

Cette technique de communication consiste à créer un récit. Elle crée des éléments narratifs pour raconter une histoire qui captive l’attention de l’audience et qui transmet un message.

Canaux de diffusion

Ce sont les plateformes et les médias utilisés pour diffuser un contenu, ici une vidéo, auprès de son audience. On y inclut les sites web, les réseaux sociaux, les médias TV, ou encore les événements en direct comme des salons professionnels.

La rédaction de la production audiovisuelle

Synopsis

C’est concrètement le résumé de votre film. Il détaille l’histoire globale de votre vidéo, en présentant de manière très concise le lieu, les protagonistes et l’intrigue. C’est l’idée générale de votre projet vidéo.

Scénario

Ce document précise le déroulé de votre film. Il décrit les événements et les actions de l’histoire par ordre chronologique, en précisant également les lieux de l’action et les protagonistes à l’image.

Script

C’est tout le contenu oral ou écrit de votre projet vidéo. Il détaille pour chaque séquence de votre scénario les dialogues portés par les acteurs ou la voix off, mais également les incrustations de texte potentiels pour une vidéo d’entreprise par exemple.

Storyboard

C’est une série d’illustrations de vos plans qui détaille les séquences de votre scénario. Il permet de visualiser l’histoire et donner une idée claire et précise des plans prévus durant le tournage.

Animatique

C’est tout simplement un storyboard… animé ! ✨ L’animatique sert à donner une visualisation précise des plans et de la manière dont ils vont s’enchaîner dans le montage. C’est un outil très pratique pour valider le rythme global du projet et l’enchaînement des séquences avec une musique pré-sélectionnée.

La pré-production

Découpage technique

Le découpage technique d’un projet vidéo est un document qui décrit en détail les différents plans, séquences et mouvements de caméra qui seront utilisés dans le tournage de la vidéo. Il s’agit d’un plan de travail pour la réalisation de la vidéo, qui permet de prévoir et d’organiser les différentes étapes de la production.

Planning de tournage

Il s’agit essentiellement d’un calendrier de production qui établit un plan de travail pour la réalisation de votre vidéo d’entreprise. Il précise les dates, les lieux, les personnes impliquées, les actions à réaliser, et les séquences à tourner. Ce document est à partager auprès de toutes les personnes sollicitées pour le projet (acteurs, figurants, équipes techniques, régisseurs, etc).

Casting

C’est le processus de recrutement pour sélectionner des acteurs qui joueront des rôles dans une production vidéo. Le directeur de casting évalue les compétences, les apparences et les personnalités des acteurs pour trouver les meilleurs candidats pour les rôles.

Feuille de service

C’est un document qui contient les informations nécessaires à la réalisation d’une journée de tournage. La distribution de la feuille de service se fait à tous les membres de l’équipe. Elle contient différentes informations telles que les horaires de départ et d’arrivée des équipes, la liste du matériel et accessoires, etc.

PAT

C’est tout simplement l’acronyme de « Prêt-à-Tourner » , pour définir l’heure du début de tournage. 😉

HMC

Celui-ci correspond à l’acronyme de « Hair, Makeup and Costume », ou « Habillage, Maquillage et Coiffure » en français. 😉 On parle ici des responsables de l’équipe de production qui supervisent les coiffures, le maquillage et les costumes.

Les équipements de la production audiovisuelle

Easyrig

C’est un système de support de caméra, conçu pour soulager le poids de la caméra sur l’opérateur lors des prises de vues. Il se compose d’un harnais qu’on attache autour du corps, avec une sangle réglable attachée à un bras pivotant et reliant la caméra à l’opérateur.
C’est un outil très intéressant pour tourner avec du matériel lourd tout en conservant un rendu organique dans l’image, grâce à un mouvement caméra lent et maîtrisé.

Easyrig
Tournage : IUT de Saint-Nazaire
©animoz-films

Slider

C’est un rail qui permet d’effectuer de très courts travellings fluides (jusqu’à 1m50 selon le modèle environ).

Stabilisateur

Ce dispositif électronique permet de réduire les vibrations et les mouvements de la caméra pour obtenir une image beaucoup plus stable et plus fluide. C’est un très bon outil pour réaliser des travellings longs, impossible à réaliser au slider.

Steadicam

C’est un système stabilisateur mécanique qui permet d’obtenir des travellings fluides, comme si la caméra flottait dans l’espace. Ce système est généralement utilisé pour des setups caméras lourds et encombrants.

Moniteur

C’est un écran de retour presque indispensable en tournage. Outre le fait d’apporter un réel confort visuel grâce à une dimension supérieure aux écrans de caméras, il apporte de nombreuses fonctionnalités souvent non incluses dans les caméras (Waveforms, Zebras, False Colors) qui permettent une optimisation de l’image dès la captation.

Filtre ND

Les filtres ND sont des filtres que l’on place devant l’objectif d’une caméra. Ils servent à réduire la quantité de lumière qui atteint le capteur. Ce filtre donne en quelque sorte le même résultat que des lunettes de soleil (sans changer les couleurs) mais pour objectif ! 😎 C’est un outil indispensable pour respecter la règle des 180°.

Filtre Mist

Ce filtre est conçu pour réduire les hautes lumières et diminue le contraste, il adoucit également les rides et les imperfections en les lissant. Plus besoin de se refaire une beauté (ou presque)! 💄Il permet également d’ajouter du style dans l’image en créant un effet de glow sur les hautes lumières.

Step-up ring

Aussi appelé « bague d’adaptation », c’est un accessoire circulaire qui augmente le diamètre d’un objectif pour permettre d’utiliser un filtre circulaire d’un diamètre différent sur ce même objectif.

Matte box

C’est un système de pare-soleil avancé pour les caméras, qui permet également d’insérer des filtres (ND ou Mist).

Micro cravate

C’est un petit microphone équipé d’une capsule, éventuellement d’une bonnette qui s’accroche sur le vêtement de la personne interviewée. Il donne un son de qualité professionnel lors des enregistrements et est plus discret qu’un micro tenu à la main.

Micro Madonna

C’est une variante du micro cravate, vulgarisé par Madonna (d’où son nom) que l’on place près de la bouche. Il s’utilise souvent sur scène lors des concerts et spectacles.

Micro canon

Ce microphone compact et léger s’utilise pour enregistrer le son à distance. La zone de captation étroite se concentre directement en face du microphone et réduit les autres sons environnants.
Il s’utilise souvent pour les événements sportifs, les reportages, en radio et pour les tournages. Il est également très intéressant pour un usage Interview si l’on ne souhaite pas voir de micro cravate apparent.

Nid d’abeille

Cet accessoire très simple d’installation est conçu pour contrôler la répartition de la lumière et pour apporter un côté dramatique et du contraste à l’image en le fixant sur une lumière adaptée.

Negative fill

Cette technique consiste à placer un objet sombre, en face d’une source de lumière pour réduire ou éliminer la quantité de lumière réfléchie en direction du sujet. Elle va permettre de créer des ombres et du contraste sur le sujet.

Toile de diffusion

C’est un accessoire qui se place devant le projecteur qui adoucit la lumière et qui élimine les reflets et les ombres.

Pied C-stand

Le C-Stand est un pied très régulièrement utilisé sur un plateau de tournage. Grâce à sa très grande stabilité, il permet de monter des lumières lourdes à des hauteurs importantes.

Batterie V-lock

C’est une batterie rechargeable utilisée dans l’industrie audiovisuelle pour alimenter les équipements tels que les caméras, les éclairages et les moniteurs. Le nom « V-lock » provient de la forme de la batterie qui comporte une encoche en forme de V qui se verrouille dans un support correspondant sur l’équipement alimenté.

RIG

Le RIG est un dispositif de montage qui permet de fixer plusieurs équipements sur une caméra ou un appareil photo. Il permet aussi d’améliorer la stabilité de la caméra lors de la prise de vue.

Lumière RGB

C’est un type d’éclairage capable de produire des couleurs en mélangeant différentes intensités de rouge, de vert et de bleu. Ce type d’éclairage s’utilise souvent pour créer des ambiances de couleur lors d’une production audiovisuelle.

Objectif Anamorphique

Ce type d’objectif « compresse » la largeur de l’image pour coller à la largeur de la pellicule lors du tournage. L’image est ensuite étirée horizontalement en post-production pour produire un rapport d’aspect plus large que celui d’un capteur de caméra standard. Cela permet d’obtenir un effet de cinémascope.

©Vivre de la photo

Cross épaule

C’est un support de caméra utilisé pour un tournage à l’épaule. Il permet d’utiliser tout type de caméra comme une caméra classique de « reportage ». Ce support est très pratique pour conférer un mouvement organique à l’image tout en restant très stable.

Quick release

Ce système est souvent utilisé pour permettre un changement rapide entre différents équipements. C’est un petit mécanisme de fixation rapide qui permet de fixer et de retirer rapidement un équipement d’un support tel qu’un trépied ou un RIG.

Follow focus

C’est un équipement qui aide les opérateurs de caméra à maintenir la mise au point sur un sujet en mouvement. Il se compose d’un mécanisme de roues dentées qui contrôle le mouvement de l’objectif de la caméra. C’est un outil indispensable pour les objectifs et caméras qui n’ont pas d’auto-focus.

Snorricam

Dispositif pour la caméra qui permet de filmer en plan subjectif. Celui-ci est fixé directement face à l’acteur.

Bras magique

Ce bras articulé permet de fixer une caméra ou un éclairage à une position spécifique et offre une grande flexibilité de mouvement.

Gaffeur

C’est LE scotch par référence pour la réalisation d’une vidéo !

Machine à brouillard

Cet équipement est utilisé pour créer des effets de brouillard ou de brume lors d’un tournage. ☁️
Cet équipement est très régulièrement utilisé sur les tournages de publicité ou de fiction. Il permet de créer une ambiance moody et jouer avec les rayons de lumières rendus visibles grâce au brouillard.

Perche

Le parfait équipement pour tenir un microphone au-dessus des acteurs pour capter leur voix lors d’une production audiovisuelle.

Dolly

C’est un support de caméra sur roue ou rail qui permet de réaliser un travelling.

Poire (soufflet)

C’est l’équipement le moins cher pour la caméra et pourtant si pratique ! Il sert à nettoyer les lentilles des caméras en soufflant de l’air dessus !

Boule chinoise

C’est un filtre de diffusion qui se fixe directement sur la source de lumière. Elle permet de projeter une lumière douce sur une vaste zone tout en gardant le contrôle.

Le vocabulaire de la production – Matériel

Température de couleur

La température de couleur fait référence à l’apparition de la lumière émise par une source de lumière. Celle-ci se mesure en kelvins (K) sur une échelle de 1000 à 12000.
Les températures s’apparentant à la lumière du jour apparaissent plus blanches et se situent environ entre 3200 et 5600 K. Les couleurs plus chaudes apparaissent plus orangées et se situent environ entre 2000 et 3200 K.
Au-dessus de 5300 K, les températures se rapprochent des couleurs plus froides.

Les différentes températures de couleurs
©animoz-films

Balance des blancs

La balance des blancs est un réglage qui indique que si les blancs ne sont pas corrects, la température de couleur ne peut pas l’être non plus. La caméra ajuste ces paramètres pour s’adapter à la température de couleur de la lumière ambiante, afin d’obtenir des couleurs réalistes.

ISO

Les ISO représentent la sensibilité du capteur face à la lumière et correspondent au dernier réglage de l’exposition.
Des valeurs ISO élevées permettent de photographier dans des conditions de faible luminosité, mais peuvent entraîner un bruit numérique et une perte de qualité d’image.
Des ISO faibles permettent de prendre des images dans des endroits très lumineux, mais ceci peut entraîner un flou de mouvement ou des tremblements sur l’image.

Ouverture

L’ouverture sert à régler l’objectif pour contrôler la quantité de lumière qui passe dans l’appareil.
Une grande ouverture permet de laisser passer plus de lumière mais une faible profondeur de champ.
Une petite ouverture permet de laisser passer moins de lumière mais une plus grande profondeur de champ.

Shutter speed

C’est la vitesse d’obturation donc la vitesse à laquelle l’obturateur de l’appareil se ferme. Une vitesse d’obturation plus rapide permet de figer le mouvement et d’obtenir une image plus sombre, tandis qu’une vitesse d’obturation plus lente permet de capturer des mouvements flous et une image plus lumineuse.

Frame rate

La frame rate correspond au nombre d’images par seconde (IPS), qui détermine la fluidité de la vidéo. Plus le nombre d’IPS est élevé, plus l’image est fluide.

Profil d’image

Le profil d’image est un paramètre de traitement des couleurs enregistrées par votre caméra lors des prises de vos images. Il permet de modifier la courbe de gamma et d’autres paramètres pour améliorer la qualité de l’image.

Résolution

La résolution d’une image vidéo ou d’une image fixe, c’est le nombre total de pixels affichés en largeur et en hauteur sur un écran. Une résolution plus élevée signifie une image plus nette et plus détaillée.

Bit

C’est l’unité de mesure de base de la quantité de données numériques, qui représente une valeur binaire de seulement 0 ou 1. Les bits s’utilisent pour mesurer la taille d’un fichier numérique ou encore la vitesse de transmission de données.

Codec

Un codec est un programme ou un algorithme qui permet de compresser ou de décompresser des fichiers numériques, tels que des fichiers audio ou vidéo.
Les codecs peuvent être utilisés pour réduire la taille des fichiers sans perte de qualité, ou pour permettre une diffusion en continu plus fluide.

Focus peaking

C’est une fonction d’aide à la mise au point d’une caméra qui utilise un contour net (surbrillance blanche ou colorée) autour des bords des objets pour indiquer les zones les plus nettes de l’image.

Waveform

C’est un graphique qui représente la luminance ou la chrominance de l’image vidéo, en fonction du temps. Les formes d’ondes aident à visualiser les niveaux d’exposition de l’image et à repérer les problèmes de contraste ou de saturation des couleurs.

Histogramme

Également un graphique, il représente la distribution des valeurs de luminance ou de couleur d’une image vidéo, en fonction du nombre de pixels de chaque valeur. Les histogrammes peuvent aider à évaluer l’exposition d’une image et à détecter les zones surexposées ou sous-exposées.

Histogramme
©animoz-films

False color

C’est une fonction d’affichage vidéo qui utilise des couleurs artificielles, dites fausses, pour indiquer les niveaux d’exposition corrects dans l’image. Les fausses couleurs aident à vérifier les niveaux et à ajuster la luminosité et le contraste de l’image.

Zebra

C’est une fonction de la caméra qui ajoute des rayures superposées sur les zones de l’image qui sont surexposées. Les zebras sont souvent utilisés pour aider à régler l’exposition de l’image et il s’agit simplement d’un avertissement visuel, donc pas de panique : ces rayures ne seront pas enregistrées sur vos séquences. 😉

Le zebra
©animoz-films

Règle des 180° (x2)

Cette règle est très importante en vidéo ! À ne pas confondre avec l’autre règle des 180° qui consiste à toujours filmer une scène d’un même côté sans dépasser la ligne imaginaire, pour éviter les faux raccords ! 😉

Celle dont nous vous parlons permet d’obtenir un effet cinématographique et un beau flou de mouvement pour que vos images aient un aspect naturel et soient belles.
Pourquoi cette règle se nomme comme ça ? 🤔 C’est lié au fait qu’à la base, sur les caméras à bobines, le film était exposé pendant un certain laps de temps grâce à l’obturateur composé d’un demi disque de 180°, qui tourne à une vitesse constante. Pour un obturateur numérique, le principe est le même, à la seule exception que c’est un obturateur électronique (le capteur s’active et se désactive à une fréquence constante qui correspond à la vitesse d’obturation).

En bref, la règle des 180° est le fait de régler le temps d’exposition de votre obturateur ( ou shutter ) au double de votre fréquence d’image :

  • Si vous êtes en 25 im/s, votre obturateur doit être réglé sur un temps de pause de 1/50s ;
  • Si vous êtes en 50 im/s (utilisé principalement pour créer des ralentis fluides) vous devez régler votre obturateur sur un temps de pause de 1/100s.

Règle des 30°

Espace minimum entre la caméra A et la caméra B, l’écart doit être d’au moins 30° entre les 2 plans.

PAL / NTSC

Ce sont les deux standards utilisés dans la vidéo analogique. PAL est l’acronyme de « Phase Alternating Line » et NTSC de « National Television Standard Committee » . Ces deux normes sont basées sur le courant électrique. La différence principale entre les deux normes est la fréquence IPS (images par seconde) – 29,97 pour NTSC et 25 pour PAL.

La norme NTSC utilise une fréquence de 60 Hz pour les signaux vidéo, ce qui signifie qu’elle affiche 60 images par seconde. Elle s’utilise principalement en Amérique.
La norme PAL utilise une fréquence de 50 Hz pour les signaux vidéo, ce qui signifie qu’elle affiche 50 images par seconde, elle est utilisée dans les pays européens.

La production – Techniques de l’image

Bokeh

Ce terme désigne l’apparence des zones floues d’une image en arrière-plan ou au premier-plan. Le bokeh peut être doux ou il peut avoir des formes géométriques spécifiques en fonction de l’ouverture de l’objectif utilisé et de la forme de l’iris.

Capter une image avec une grande ouverture, permet de détacher son sujet, grâce à un flou prononcé d’arrière-plan.

À l’inverse, une faible ouverture, permet d’obtenir une image nette, sur une plus grande profondeur de champ.

Sharpness

Ce terme définit la netteté et la clarté des détails dans une image. Une image avec une netteté élevée aura des contours clairs et définis, tandis qu’avec une faible netteté elle peut sembler floue et manquer de détails.

Focus breathing

Ce terme désigne un changement d’angle de vue plus ou moins important. Ce phénomène se produit lorsque la mise au point d’un objectif change légèrement la perspective de l’image. Lorsque l’objectif est mis au point sur un sujet proche, l’image semble se comprimer ou se dilater légèrement.

Rolling shutter

C’est un effet indésirable qui se produit lors de la capture d’images avec un système d’obturateur déroulant (comme les appareils reflex numériques ou les smartphones). Cet effet crée des distorsions involontaires, car le capteur capture l’image progressivement de haut en bas ou de gauche à droite.

Exemple de l’effet rolling shutter
©couleur-science

Motion blur

Appelé également flou de mouvement, c’est un effet visuel qui se produit lorsqu’un objet en mouvement est capturé avec une exposition longue. Le flou de mouvement peut donner une impression de vitesse ou de mouvement dans une image ou une vidéo.

Flickering

Ce terme qui désigne « scintillement de lumière » se produit lorsque la luminosité d’un éclairage ou d’un écran varie rapidement. Les timelapses sont souvent sujets à ce phénomène.

Piqué

Ce terme défini la qualité des détails dans une image ou une vidéo. Une image ou une vidéo avec un piqué élevé aura des contours nets et des détails clairs.

Practical light

Ce sont les sources d’éclairage réelles qui sont visibles dans le cadre et qui font partie de la scène pour lui donner plus de réalisme.

LOG

Le LOG est un profil d’image très populaire qui permet d’obtenir une image moins contrastée et moins saturée, appelé alors « flat » ou « plate » lors de l’enregistrement. Ce mode étend la plage dynamique de l’image capturée.
Les enregistrements en LOG sont souvent utilisés pour faciliter l’étalonnage en post-production et pour maximiser la qualité de l’image finale.

Réalisation : IUT de Saint-Nazaire
©animoz-films

RAW

Littéralement « brut » en anglais, le RAW désigne un format de fichier d’image numérique non compressé et non traité. Les fichiers RAW sont plus lourds à l’enregistrement, car ils contiennent toutes les informations capturées par l’appareil lors de la prise de vue.

REC 709

La norme REC 709 décrit l’espace colorimétrique, la courbe de gamma et les caractéristiques de la luminance des signaux vidéo utilisés dans la création et la diffusion des contenus haute définition (HD).

Flare

C’est une lumière parasite qui entre dans l’objectif et qui provoque un effet de halo et d’aberration chromatique quand il se reflète dans les lentilles. Le flare a tendance à augmenter plus facilement lorsque l’ouverture du diaphragme diminue.

La production – Réalisation

Amorce

Quand un objet ou un acteur de dos se trouve près de la caméra qu’il masque en partie, on dit qu’il est en amorce. Le plan avec amorce permet de localiser le ou les personnages.

Champ

En production audiovisuelle, c’est ce que montre la caméra à l’image, tout ce qui est visible à l’écran. Tout ce qui n’est pas dans le champ de la caméra est dit “hors-champ”.

Profondeur de champ

La profondeur de champ vient désigner l’étendue de la zone nette qui figure sur une image, en prenant en compte la distance entre le premier plan et le dernier plan.

Cadre

C’est une technique de production audiovisuelle qui permet de positionner la caméra par rapport aux sujets et décors dans une scène.

Règle des tiers

C’est l’une des principales règles de composition d’une image pour la rendre agréable à regarder. Elle divise l’image en neuf parties égales en utilisant deux lignes horizontales et deux lignes verticales. Les points d’intersection de ces lignes sont considérés comme des points de contrôle pour placer le sujet ou les éléments importants de l’image.

Regard caméra

Quand un acteur dirige ses yeux pour regarder directement dans l’objectif de la caméra, on dit que c’est un regard caméra.
Le regard caméra est souvent utilisé pour créer une connexion directe avec le public. Il ne doit être utilisé que s’il est prévu dans la scène. Sinon, il risque de produire une « interruption » dans l’univers fictionnel.

Clap

C’est le petit outil utilisé lors des tournages des productions audiovisuelles pour numéroter chaque prise de chaque séquence d’une réalisation. Il sert également à signaler le début de tournage de chaque plan grâce au claquoir. 🎬

Éclairage 3 points

C’est l’un des éclairages les plus utilisés pour des interviews, avec 3 sources lumineuses : Key light (lumière principale) , Fill light (lumière de remplissage, qui est optionnelle) , Back light (lumière derrière le sujet). La Key Light et la Fill Light sont 2 lumières de face. La Back Light est une lumière à l’arrière pour une mise en relief du sujet. Son rôle est de dessiner les contours du sujet, et ainsi de créer de la profondeur pour accentuer l’effet 3D et mieux le mettre en valeur. 

Travelling

C’est un mouvement où la caméra se déplace horizontalement, verticalement, en avant ou en arrière en suivant un sujet ou en créant une perspective dynamique.

Panoramique

Mouvement où la caméra pivote horizontalement sur un axe fixe, généralement en tournant sur un trépied ou une tête panoramique. Ce mouvement peut être utilisé pour suivre une action ou capter un environnement large.

Plongée / Contre plongée

Cette prise de vue se fait avec un angle placé au-dessus ou en dessous d’un objet ou d’un sujet. Autrement dit la caméra regarde vers le bas pour la plongée, ou vers le haut pour la contre-plongée.

Topshot

On le définit aussi par « caméra en douche ». C’est un plan où la caméra est placée en hauteur pour filmer un sujet en contre-plongée à 90°. Cette technique est souvent utilisée pour capturer des images spectaculaires dans un style de « plan aérien ».

POV

Le POV, aussi appelé la vue subjective, est un plan qui permet d’adopter le point de vue d’un personnage ou d’un objet grâce à la caméra qui filme une scène, comme si l’on voyait à travers les yeux du personnage.

FPV ( First Person View)

C’est une pratique assez récente dans le monde du drone, qui consiste à piloter le drone comme si on était dans l’appareil, en immersion donc.
Cette prise de vue est contrôlée à l’aide d’une radiocommande guidée par un opérateur et d’un casque ou lunettes FPV qui permet de visualiser le retour vidéo en direct.

Stock footage

Le stock-footage désigne des clips vidéo pré-enregistrés et disponibles en ligne dans des catalogues de stock, souvent proposés à la vente ou sous licence, pour être utilisés dans des productions audiovisuelles et éviter donc de reproduire des scènes trop chères ou trop complexes.

Plan d’illustration

Le plan d’illustration en production audiovisuelle est un type de plan qui sert à illustrer ou à mettre en avant un élément clé de l’histoire pour créer un impact supplémentaire et mieux expliquer un détail. Il peut s’agir d’un objet, d’un geste, d’un visage, etc.

B-Roll

« Roll » signifie « bobine ». À l’origine pour la réalisation d’un film, il y avait une bobine A et une bobine B :
👉 La première, « A-roll », servait au plan principal, c’est-à-dire le sujet majeur ou le fil conducteur.
👉 La deuxième, « B-roll », contenait les séquences supplémentaires et muettes, qui étaient principalement utilisées surtout pour insérer un plan de coupe.

En un sens, le « A-roll » raconte par les mots et le « B-Roll » montre par l’image.

Aujourd’hui, le B-Roll peut être utilisé de la même manière, pour masquer les coupes et les transitions entre les scènes principales, en donnant un rythme dynamique à la production.

Multi-cam

Cette technique de tournage implique l’utilisation de plusieurs caméras pour capturer différents angles de la même scène en simultané. Cette technique est couramment utilisée lors des événements pour fournir plusieurs perspectives et une expérience de visionnage plus immersive pour l’audience.

Niveau (Bulle, débuller)

L’appellation « débuller » est donnée en référence à l’accessoire installé sur le trépied qui soutient la caméra, qu’on appelle la « bulle ».  Ce terme est utilisé pour désigner le fait qu’on enlève la bulle du trépied pour incliner la caméra sur la droite ou la gauche et ainsi obtenir un plan « cassé » ou « débullé ».

Deadcat

On vous l’accorde, son nom n’est pas très attirant. 🤯 Son appellation vient du fait que la bonnette ressemble à un « petit animal en peluche » (affaire à suivre 👀 ).

Cette bonnette en fourrure se fixe à un microphone pour réduire les bruits de vent lors des enregistrements en extérieur.

Fish eye

Imaginez mettre votre oeil regardant dans le judas de votre porte d’entrée. Et bien voilà ça donne le même effet !
C’est un objectif que l’on retrouve sur des caméras de type GoPro. L’optique ressemble à un œil de poisson et à un objectif grand angle, mais beaucoup plus large.
La lentille optique couvre un angle d’au moins 180° avec une focale très courte et fait en sorte que l’appareil produise des images avec une distorsion visuelle extrême.

La production (dernière partie) – Équipe

Réalisateur

C’est le chef d’orchestre de la production audiovisuelle ! Il dirige la création et la mise en œuvre d’un projet. Le réalisateur amène sa vision et coordonne tous les aspects de la production, de la pré-production à la post-production et en travaillant en étroite collaboration avec l’équipe de tournage pour assurer la qualité artistique du rendu final.

Producteur

C’est la personne responsable de la gestion et de la coordination d’un projet dans son ensemble, de sa conception à sa diffusion. Le producteur est donc indispensable au bon développement d’un projet de production audiovisuelle !

Régisseur général

Le régisseur est le responsable de la coordination et de la mise en place des aspects logistiques et techniques de la production audiovisuelle.
Il travaille en étroite collaboration avec le réalisateur et est chargé de la recherche des décors, de la logistique du tournage. Il travaille également avec l’équipe de production et l’assistant réalisateur.

Chef opérateur

C’est le responsable du service image de la production audiovisuelle. Il s’occupe de la lumière et de l’ambiance et donc, conditionne tout le tournage. Plus précisément, il a en charge l’éclairage afin de restituer les tons, les couleurs et même les émotions selon les attentes du réalisateur ainsi que le cadrage.
En collaboration avec les équipes image, lumière et machinerie qu’il supervise, il dirige l’éclairage de chaque scène, choisi les objectifs, sélectionne la caméra adéquate et s’assure que l’aspect visuel du projet correspond à la vision du réalisateur.

Cadreur

Le technicien de l’image, c’est lui ! Le cadreur est le professionnel qui s’occupe de positionner la caméra par rapport aux sujets et décors pour le tournage d’un plan, afin d’obtenir le rendu souhaité.
Il coordonne les mouvements verticaux et horizontaux de la caméra et ceux des personnages, afin de restituer au mieux l’idée du réalisateur.

Chef électro

En collaboration avec le chef opérateur, il dirige l’équipe lumière. Il est généralement assisté d’électros qui sont responsables de la mise en place et de l’entretien de l’équipement d’éclairage et branchements électriques sur le tournage de la production audiovisuelle.

Scripte

C’est la mémoire vivante de la production audiovisuelle ! Il observe minutieusement ce qu’il se passe sur le plateau de tournage et relève la moindre incohérence. Il a un œil vigilant sur chaque détail (rythme, décors, lumières,…) et veille aux raccords entre 2 scènes.

Assistant caméra

C’est un membre de l’équipe technique qui coopère avec le chef opérateur et le machiniste pour s’assurer que l’équipement de la caméra fonctionne correctement et que les plans de la caméra sont réalisés en temps et en heure. L’assistant caméra peut être chargé de changer les objectifs de la caméra, de régler la mise au point et de s’assurer que la caméra est bien positionnée.

Pointeur

Il assiste le chef opérateur dans la mise en place et la mise au point de la caméra et peut également aider l’assistant caméra à changer les objectifs de la caméra au besoin. Le pointeur utilise un télémètre pour la mesure des distances et ajuster la mise au point de la caméra en conséquence.

Machiniste

Le machiniste est un membre de l’équipe technique chargé du montage et de la manipulation de l’équipement de tournage, par exemple les rails de travelling et les stabilisateurs de caméra.
Le machiniste travaille en étroite collaboration avec le chef opérateur pour s’assurer que l’équipement est bien installé et fonctionne comme prévu.

Preneur de son

Comme son nom l’indique, le preneur de son prend en charge la capture du son pendant le tournage d’une production audiovisuelle. Le preneur de son utilise des microphones de tous types pour enregistrer les dialogues, les bruits ambiants et effets sonores selon le rendu voulu.

Le vocabulaire de la post-production

Rushes

Les rushes correspondent aux enregistrements bruts réalisés lors d’un tournage vidéo ou audio et qui ne sont donc pas encore triés, ni montés.
Ils peuvent contenir des scènes inutiles, des erreurs de tournage, des bégaiements, des silences ainsi que toutes les prises de vues alternatives qui ont été réalisées pendant le tournage.

Mastering

C’est la dernière étape de la production audiovisuelle. Elle consiste à finaliser le mixage audio et l’étalonnage couleur de l’image. Cette étape est indispensable pour garantir que le produit final est de la meilleure qualité possible.

Sound design

C’est le processus créatif qui vise à concevoir l’univers sonore d’une production. Il offre une dimension plus immersive grâce à des effets et éléments sonores.

Cut

La signification correspond tout simplement à “couper” lors du montage, pour déterminer le point d’entrée ou le point de sortie d’un plan.

Speed ramp

Cette technique de montage permet de modifier la vitesse de lecture d’un clip vidéo au sein d’une séquence et créer des effets visuels comme des ralentis ou des accélérations soudaines, en faisant varier la vitesse de lecture de manière fluide. Le speed ramp s’utilise souvent pour ajouter du dynamisme et de la créativité à une séquence vidéo.

Synthé

C’est une infographie incrustée sur les reportages ou films corporate permettant d’identifier la personne à l’image. 

Back-up

Ce terme fait référence à la “sauvegarde” de données et de fichiers informatiques dans un emplacement externe pour des raisons de sécurité ou de prévention concernant la perte de données

Etalonnage

C’est le processus de réglage et d’ajustement des couleurs ainsi que de la luminosité d’une vidéo pour lui donner une apparence cohérente et une ambiance plus attrayante.

Colorimétrie

La colorimétrie correspond à l’ensemble des techniques qui permettent d’ajuster les couleurs d’une image dans le cadre de l’étalonnage.

Ours (ou B-A-B)

Définit également par « bout-à-bout », il consiste à l’assemblage des rushes sur une même timeline dans l’ordre pré-défini du script, avant de procéder au montage réel.

Timeline

C’est l’espace de travail principal dans un logiciel de montage vidéo ou audio. Elle permet de disposer et d’organiser les différents éléments (clips vidéo, pistes audio, effets, transitions, etc.) dans l’ordre chronologique, en fonction de leur emplacement dans le temps.

Overlay

La « superposition » en français est une technique de montage qui consiste à superposer une ou plusieurs images ou vidéos sur une autre. Cette technique permet de créer des effets visuels complexes en combinant plusieurs éléments visuels sur une même scène.

Transitions

Ce sont les effets de montage qui permettent de passer d’un plan à un autre de façon fluide et créative. Il existe beaucoup de types de transitions pour qu’elles puissent s’adapter à tous les projets.

Split-screen

Voici une autre technique de montage vidéo ! Celle-ci consiste à afficher au minimum deux vidéos simultanément à l’écran, en les séparant par une ligne ou une grille. Cette technique permet de montrer plusieurs points de vue et actions qui se passent en même temps.

Picture in Picture

Cette technique de montage permet d’insérer une petite fenêtre d’image dans une autre image en arrière-plan. Elle est souvent utilisée pour montrer une vidéo en direct ou pour inclure une vidéo dans une présentation.

Screenshot

Le screenshot correspond à une image fixe capturée à partir de l’écran d’un ordinateur ou d’un autre appareil. Les screenshots s’utilisent généralement pour documenter ou illustrer des tutoriels et des présentations.

Tracking

C’est une technique de montage vidéo qui permet de suivre et de synchroniser le mouvement d’un objet ou d’une personne à l’écran. Elle est souvent utilisée pour ajouter des effets visuels, tels que des textes animés ou des éléments graphiques, qui suivent le mouvement d’un objet ou d’une personne à l’écran.

Export

Il s’agit du processus de conversion et de sortie d’un fichier vidéo finalisé à partir d’un logiciel de montage pour obtenir une version de rendu. La vidéo dans son format finalisé s’adapte aux supports de diffusion selon les paramètres définis.

Fichier MASTER

C’est votre fichier final qui contient toutes les informations et les éléments nécessaires pour produire une copie de diffusion d’une production audiovisuelle.

LUT

Il s’agit de looks prédéfinis qu’on met sur un plan lors du montage, une fois la couleur et l’exposition corrigées. Les LUTs sont utilisées pour donner une ambiance particulière à une image ou pour corriger les couleurs afin d’obtenir une apparence plus cohérente entre différentes scènes ou caméras.

Habillage

L’habillage permet de mettre en place une conception graphique fidèle à l’identité visuelle d’une marque, au travers de sa charte graphique.

Slow Motion

C’est une tendance visuelle qui a vu le jour il y a quelques années et qui fait fureur à l’international grâce à des effets visuels impressionnants. Cette technique de production consiste à réduire la vitesse de lecture d’une vidéo pour créer une impression de ralentissement extrême dans le mouvement.

Timelapse

La timelapse consiste, avec une caméra fixe, à capturer des images à un intervalle régulier sur une longue période de temps, puis à les assembler en une vidéo qui montre le passage du temps de manière accélérée.

Hyperlapse

D’une manière similaire à la timelapse, l’hyperlapse est une technique de production, mais qui implique le déplacement de la caméra sur une longue distance pendant la prise de vue, créant ainsi un effet encore plus spectaculaire.

Jump Cut

C’est une technique dans le montage vidéo qui coupe brusquement une scène ou une action en plein milieu, créant alors une impression de saut dans le temps. Le jump cut s’utilise souvent pour créer des effets de surprise ou pour donner un rythme énergique.

Crop

Le crop ou cropping correspond au recadrage, au réajustement d’une image à l’aide d’un logiciel de montage.

Aspect ratio

Le ratio défini les dimensions du cadre. En bref, c’est la proportion de l’image, représentée par la division de sa largeur par sa hauteur. Avant de commencer un tournage, il est essentiel de connaître le ratio dans lequel la vidéo sera réalisée. Il existe aujourd’hui de nombreux ratios, surtout depuis l’avènement du digital.

Grain

Ce terme fait référence à la texture granuleuse de l’image vidéo ou de la photo, généralement causée par le bruit électronique ou la sensibilité du film. Le grain peut être intentionnellement ajouté à une image lors de la post-production pour créer une ambiance spécifique ou donner un look vintage à une production audiovisuelle.

Bandes noires

Les bandes noires correspondent aux espaces noirs qui apparaissent en haut et en bas de l’image vidéo et sont utilisées surtout pour créer un effet cinémascope. Les bandes noires peuvent également être ajoutées en post-production pour donner une sensation de regarder un film.

Desqueeze

Cette technique de production audiovisuelle demande l’utilisation d’un objectif anamorphique. Elle consiste à étirer ou à réduire l’image vidéo pour qu’elle corresponde à un aspect ratio différent de celui pour lequel elle a été tournée.

Construction nodale

La construction nodale est une méthode de traitement de l’image vidéo, disponible sur certains logiciels de post-production comme DaVinci Resolve ou Houdini (logiciel de post-production pour effets spéciaux très complexe).
Cette méthode demande la création d’une série de « nœuds » qui effectuent différents traitements d’effets visuels sur l’image vidéo. Cette technique permet de créer des effets complexes et personnalisés en combinant plusieurs effets visuels différents.

Construction nodale sur DaVinci Resolve production audiovisuelle

©Elephorm

Compression

La compression consiste à réduire la taille d’un fichier vidéo en éliminant les informations inutiles, tout en préservant la qualité de l’image et du son. Cette technique permet de réduire le temps de téléchargement et le poids des images et vidéos en ligne.

Plug-in

Pour résumer, c’est une extension informatique très pratique qui permet d’ajouter des fonctionnalités supplémentaires dans un programme existant.

Le vocabulaire de la diffusion

Showreel

Le showreel est une courte vidéo en production audiovisuelle qui présente le travail d’un artiste, d’un créateur ou d’une entreprise. Il s’utilise pour présenter des parties de projets précédents dans le but de convaincre des clients potentiels de leur expertise.

Showreel 2022
©animoz-films

Director’s cut

C’est une version d’un film qui reflète la version imaginée du réalisateur plutôt que la version finale distribuée au client. Cette version peut inclure des scènes supplémentaires, des modifications dans le montage, la bande sonore et les effets spéciaux.

Copyright

Le copyright correspond au droit d’auteur et vient protéger les créations artistiques ou encore musicales. Il confère à l’auteur ou au créateur de l’œuvre des droits exclusifs sur l’utilisation et la distribution de son travail pour une période déterminée.

Crédits

C’est une liste inclus à la fin de la production audiovisuelle qui mentionne toutes les personnes impliquées dans le projet.

Spec Ad

C’est une publicité fictive créée par un professionnel pour promouvoir un produit, un service ou une entreprise, sans avoir reçu de demande par le client.

Hashtag

Pour le définir, c’est en fait un ou plusieurs mots précédés du symbole dièse (#). Il s’utilise pour identifier un sujet ou un thème particulier sur les réseaux sociaux. Les hashtags permettent aux utilisateurs de rechercher du contenu sur des sujets spécifiques.

Sponsoring

C’est une technique de marketing où une entreprise finance un événement, une organisation ou une personne dans le but de se faire connaître. Créer de la visibilité est l’objectif principal du sponsoring.

Call to action

Le call to action se traduit en français par « bouton d’appel à l’action » et signifie donc que c’est un élément visuel qui incite l’audience à effectuer une action spécifique auprès d’un contenu, comme s’abonner à une page, partager un contenu, visiter un site, acheter un produit, etc.

Le vocabulaire des différentes résolutions d’images

8K

C’est une définition d’image de très très haute qualité, correspondant à 7680 x 4320 pixels. La 8K est surtout utile sur les très grandes tailles d’écran et n’est pas encore totalement généralisée. Elle se développe surtout sur les dernières TV.

4K

Le terme « 4K » fait référence à la largeur de l’image, qui est d’environ 4000 pixels. C’est un format de l’industrie du cinéma de très haute qualité, souvent confondu avec l’ultra HD, qui offre une qualité d’image nette et détaillée avec des couleurs vibrantes et une résolution valant quatre fois la résolution de la vidéo HD standard. La 4K propose un ratio un peu plus allongé que l’ultra HD, qui donne ainsi une image de 4096 x 2160 pixels.

Ultra HD

L’image à une résolution de 3840 x 2160 pixels, qui permet d’obtenir une qualité d’image avec une clarté et une netteté incroyable. C’est le standard que l’on trouve actuellement sur la plupart des TV. Il faut savoir que l’ultra HD est souvent confondu avec la 4K. Cependant, les deux formats offrent une qualité d’image impressionnante.

Full HD / 1080p

Résolution numérique de 1920 x 1080 pixels. Cette résolution offre une image nette et détaillée avec une grande clarté et une grande qualité d’image, ce qui en fait un choix populaire pour la diffusion de contenu vidéo et pour les jeux vidéo haute définition.

Format vertical 9:16

Ce format avec une résolution de 1080×1920 pixels est généralement utilisé sur les réseaux sociaux tels que les vidéos TikTok, les stories ou encore les reels sur Instagram.

HD (Haute Définition) / 720p

Le format HD 720p est un format intermédiaire qui offre une qualité d’image supérieure par rapport au format SD. Cette résolution 1280 x 720 pixels est encore utilisée pour les émissions de télévision en haute définition, les vidéos en ligne et les jeux vidéos.

SD (Standard Définition)

De plus en plus rare, voire maintenant inutilisé, mais il s’agit de la définition standard qui est de 720 x 576 pixels Le format SD se caractérise par une résolution d’image plutôt faible par rapport aux standards actuels. C’est celle que propose les DVD par exemple.

production audiovisuelle résolution

Résolutions les plus courantes
©animoz-films

comment réaliser une bonne vidéo entreprise

MÉTHODE

Comment réaliser une vidéo d’entreprise ?

Comment communiquer par l'image avec le motion design ?

MÉTHODE, TENDANCES

Le motion design : communiquer par l’image

>

Plus d'articles

Quel est le prix d'un motion design ?

MÉTHODE

Quel est le prix d’une vidéo motion design ?

Quel est le prix d’une vidéo motion design ?
Comment trouver un stage ou une alternance dans une agence vidéo ? Nos conseils !

MÉTHODE

Comment trouver un stage ou alternance en agence vidéo ?

Comment trouver un stage ou alternance en agence vidéo ?
0 tendances en vidéo RH pour dynamiser votre marque employeur

TENDANCES

10 idées de vidéos RH pour dynamiser votre marque employeur

10 idées de vidéos RH pour dynamiser votre marque employeur

Un projet
en tête ?

CONTACTEZ-NOUS